Location de voiture

En cas d’un dommage sur un véhicule : quels sont les besoins du conducteur ?

Avoir un accident de voiture n’est pas la situation la plus « fun » que l’on ait connu. Encore plus si c’est un accroc dans le cadre de sa fonction qui engage le véhicule professionnel.

1. Le constat

Prenons l’exemple fictif de Pierre, commercial chez la société Cocacolus. Comme tous les matins, Pierre prend sa voiture pour se rendre au travail. Et tout d’un coup, BOUM : manque d’inattention, Pierre rentre en collision dans la voiture d’en face. Plus de peur que de mal, pas de bobos mais un gros dommage sur son capot. Il ne reste plus qu’à faire un constat mais le problème c’est qu’il n’en a pas…

Comme pour n’importe quel accident de la route, le conducteur d’une voiture de société doit remplir un constat amiable même si l’accident a eu lieu sur le temps libre. Quand un salarié entre dans une entreprise, il est important de le sensibiliser aux risques routiers. Le responsable de flotte doit être le « porte-parole » du plan de prévention. L’idée est de faire connaître à chaque nouveau collaborateur la politique interne en lui fournissant la charte de l’entreprise qui comprend un constat amiable.  



Il est de l’intérêt de chacun des conducteurs de veiller à bien remplir le constat. Si le conducteur ne sait pas le remplir, n’hésitez pas à lui rappeler de regarder le guide

Envie d’en savoir plus ?

Le sujet de l’article vous intéresse et vous souhaitez tester nos solutions WeProov, n’attendez plus !

Demander une démo

2. Communication, communication et communication

Même si Pierre n’a pas eu de dommage corporel, il est tout de même un peu secoué. Après son accident, son réflexe est de prévenir son entreprise afin qu’il récupère au plus vite son véhicule en bon état. Très bonne initiative mais il ne s’attendait sûrement pas à être contacté à de nombreuses reprises par différents interlocuteurs. Pierre répète sans cesse les mêmes informations. Résultat des comptes : plus d’une heure au téléphone, matinée non productive et moral à zéro…

Comme on le dit souvent : un problème, une solution. Il est important dans une entreprise de nommer une personne responsable des accidents de la flotte. C’est souvent le cas du Responsable de flotte ou d’un prestataire externe. C’est à lui (et seulement lui) de récolter toutes les informations de l’accident afin qu’il puisse traiter le dossier au plus vite. L’intérêt est d’assurer une bonne communication entre les parties, d’accélérer le processus et d’améliorer l’expérience du conducteur. Si le gestionnaire bénéficie d’une plateforme qui permet justement de gérer les dommages, c’est le jackpot !

3. Obtenir une date et réparer son véhicule en un clin d’œil

Après avoir passé des heures au téléphone pour expliquer en détail son accident, Pierre aimerait bien faire réparer son véhicule rapidement. Pierre a déjà un agenda très chargé, il aimerait éviter d’y consacrer beaucoup de temps. Mais son entreprise a des procédures encore très « archaïques ». Son rêve à lui ? Demander une intervention la plus adaptée à son sinistre et à son emploi du temps et régler ce problème pendant un rendez-vous client ou pendant sa pause si possible…

Il faut dire à Pierre que c’est possible aujourd’hui ! Depuis notre application mobile, le conducteur, après son accident, prends des photos des dommages de son véhicule. Il est guidé pour son inspection qu’il fait simplement avec son smartphone. Le responsable de flotte, avec l’inspection du véhicule accède à une expertise et un chiffrage de l’état réel du véhicule. WeProov estime les dommages grâce à l’intelligence artificielle à partir de l’inspection. Aujourd’hui, le temps passé à faire une demande de devis est de 5 min et le délai pour obtenir un devis est de 24H maximum : un gain de temps considérable ! Dès la validation du devis obtenue en un clic, nous nous chargeons de faire réparer le véhicule tout en préservant la mobilité du conducteur. Le responsable de flotte profite d’un dashboard complet avec un suivi et contrôle des dépenses.

Avoir un accident reste un événement fâcheux pour les conducteurs. La digitalisation du parcours en cas de dommage offre aux entreprises de nombreux gain : temps et économique. Et surtout, il améliore considérablement le parcours de réparation. Un collaborateur satisfait, c’est aussi la garantie d’une certaine productivité non négligeable pour l’entreprise. Il est également appréciable d’apporter une attention particulière au conducteur post accident. Cela va permettre au collaborateur de se remettre en question et de déterminer l’évitabilité de son accident pour comprendre les situations rencontrées et en tirer des enseignements utiles à l’employeur comme au salarié. L’idée n’est pas d’accabler le collaborateur concerné mais surtout de se poser la question essentielle : d’après vous, en respectant ou en améliorant certains points, cet accident aurait-il pu être évité ?

Newsletter WeProov

Inscrivez-vous à notre newsletter afin de ne rien rater de nos dernières nouveautées et actualitées !

Votre email n'a pas pu être enregistré, veuillez réessayer.

Nos derniers articles