Gestion de flotte

Conduite écologique : 10 conseils pour impacter positivement

En adoptant des habitudes de conduite plus respectueuses de l’environnement, les conducteurs peuvent non seulement contribuer à la lutte contre la pollution, mais également réaliser des économies pour leur porte-monnaie. Cela inclut l'adoption de pratiques d'éco-conduite. Cet article présente 10 astuces faciles à mettre en œuvre et peu onéreuses pour adopter une conduite économique et écologique efficace.

Temps de lecture : 6 minutes

Nous aborderons des techniques telles que l’allègement du véhicule, l’anticipation et la planification des trajets, le maintien d’une conduite souple, l’optimisation de l’état du véhicule et l’utilisation judicieuse des accessoires. En appliquant ces conseils, les conducteurs pourront réduire leur surconsommation de carburant et adopter une conduite éco-responsable au quotidien.

Alléger le véhicule

Réduire le poids d’un véhicule est une stratégie efficace pour diminuer sa consommation de carburant et son impact environnemental. En effet, plus un véhicule est lourd, plus il nécessite d’énergie pour se déplacer. Chaque kilogramme supplémentaire entraîne une surconsommation de carburant, une usure accélérée des pièces et une réduction des performances. Un régime moteur optimisé peut également contribuer à une meilleure efficacité énergétique en réduisant la consommation de carburant et les émissions polluantes.

Voici quelques conseils faciles à mettre en œuvre et peu onéreuses pour alléger votre véhicule :

· Videz le coffre et les rangements des objets inutiles à votre trajet. Respectez le poids total autorisé en charge défini par le constructeur,

· Retirez les accessoires externes non essentiels comme les galeries de toit ou les porte-bagages qui entravent l’aérodynamisme,

· Optez pour des matériaux plus légers lors du remplacement de pièces, comme l’aluminium ou les composites à fibres de carbone. Bien que plus coûteux, ils permettent un allègement significatif (à titre d’exemple, un porte bagages en acier peut peser jusqu’à 6kilos contre 4 kilos pour un porte bagages en aluminium).

Impact sur la consommation

L'allègement d'un véhicule a un impact direct sur sa consommation de carburant. A titre d’exemple, une réduction de 5% du poids total de votre véhicule vous fera économiser 3% de carburant. Ainsi, une réduction de 5% du poids d'un véhicule de 1200 kg équipé d'un moteur essence consommant 7,3 L/100km permet d'économiser 0,22 L/100 km, soit 440 litres sur 200 000 km. En allégeant votre véhicule, vous réduisez donc significativement votre consommation de carburant et votre empreinte carbone, tout en réalisant des économies sur le long terme.

Anticiper et planifier ses trajets

En préparant son itinéraire à l’avance, on peut éviter les détours inutiles et ainsi réduire sa consommation de carburant. Réduire la vitesse de 10 km/h peut entraîner des économies de carburant significatives.

Préparer l'itinéraire

Le GPS permet de choisir le trajet le plus court ou le plus rapide, évitant ainsi les kilomètres superflus. Des sites de calcul d'itinéraires commeOpenStreetMap, Mappy, Google Maps ou ViaMichelin sont également utiles pour prévoir un trajet et estimer sa durée.

Voici quelques conseils faciles à mettre en œuvre et peu onéreuses pour bien préparer son itinéraire :

· Choisir le trajet avec le moins de kilomètres ou le plus rapide grâce au GPS ou aux sites de calcul d'itinéraires,

· Partir suffisamment à l'avance pour éviter de devoir rattraper du temps sur la route.

Envie d’en savoir plus ?

Le sujet de l’article vous intéresse et vous souhaitez tester nos solutions WeProov, n’attendez plus !

Demander une démo

Éviter les embouteillages

Anticiper le trafic est essentiel pour maintenir une vitesse stable et éviter les accélérations et freinages intempestifs, sources de surconsommation. C'est aussi un conseil clé pour la sécurité : en scrutant le trafic au loin, on est moins pris au dépourvu par les événements pouvant survenir (piéton qui traverse, voiture qui dépasse ou freine, feu qui passe au rouge...)

Nos conseils pour éviter les embouteillages :

· Maintenir une vitesse stable (les accélérations et freinages sont sources de surconsommation),

· Anticiper les événements tels que les piétons, voitures, feux (améliore la sécurité en étant moins dépourvu),

· Conduire comme si on n’avait pas de frein (favorise une conduite souple à vitesse constante).

En anticipant les ralentissements, on peut utiliser le frein moteur plutôt que la pédale de frein, ce qui permet d'économiser du carburant tout en réduisant l'usure des freins.

Adopter une conduite souple

Adopter une conduite souple est essentiel pour une conduite écologique efficace. Cela implique d’anticiper le trafic, de maintenir une vitesse stable et d’éviter les accélérations et freinages brusques qui entraînent une surconsommation de carburant.

Pour devenir un éco-conducteur accompli, il est important de pratiquer une conduite souple, attentive et prévoyante, ce qui permet de réduire la consommation de carburant et les émissions de CO2.

Gérer la vitesse

Au-delà du code de la route et des limitations de vitesse, maintenir une vitesse constante est crucial pour éviter les à-coups et minimiser la consommation. La courtoisie au volant, notamment en utilisant le régulateur de vitesse sur autoroute, permet de maintenir une vitesse constante et favorise une conduite écologique et économique. Nos conseils :

· Restez concentré sur votre tableau de bord ou utilisez le régulateur de vitesse si votre véhicule en est équipé,

· Garder ses distances, évitez de rester trop près du véhicule qui vous précède pour ne pas avoir à freiner constamment, évite ainsi les freinages intempestifs,

· Adaptez votre vitesse en fonction des conditions de circulation et de la route.

Utiliser le frein moteur du véhicule

Plutôt que d'abuser du freinage progressif ou de se mettre au point mort à l'approche des obstacles, il est préférable d'utiliser le frein moteur. Cela consiste à retirer son pied de l'accélérateur pour laisser le véhicule ralentir de lui-même, sans consommer de carburant

Utiliser le frein moteur présente de nombreux avantages :

· Économies de carburant car le moteur n'absorbe plus de carburant contrairement au point mort,

· Prolongement de la durée de vie de l'embrayage et des freins,

· Meilleure sécurité en restant maître de son véhicule.

Optimiser l'état du véhicule

Un entretien régulier du véhicule est essentiel pour maintenir une conduite écologique et réduire les émissions polluantes. Deux aspects clés à surveiller sont la pression des pneus et l’état du moteur.

De plus, un entretien régulier contribue à la sécurité routière en assurant que le véhicule fonctionne de manière optimale, réduisant ainsi le risque d'accident et favorisant une conduite éco-citoyenne.

Vérifier la pression des pneus de la voiture

Le maintien d'une pression des pneus adéquate est crucial pour la sécurité, l'économie de carburant et la durabilité des pneus.

Comment vérifier la pression de vos pneus :

· Vérifiez la pression recommandée par le constructeur, généralement entre 2 et 3 bars, en fonction du véhicule et des pneus,

· Contrôlez la pression au moins une fois par mois et avant de longs trajets, idéalement à froid,

· Utilisez un manomètre de qualité, numérique ou analogique, pour des mesures précises,

· Gonflez les pneus jusqu'à la pression recommandée à l'aide d'un compresseur, en station-service ou à domicile,

Une pression des pneus optimale améliore la sécurité, réduit la consommation de carburant et prolonge leur durée de vie.

Entretenir le moteur de la voiture

Un moteur bien entretenu pollue moins et consomme moins de carburant.

Nos conseils pour optimiser l’état de votre moteur :

· Faites contrôler régulièrement le système d’échappement, en particulier le catalyseur et la sonde lambda, pour éviter une augmentation des émissions polluantes,

· Respectez le calendrier des vidanges indiqué dans le carnet d’entretien. Un moteur mal entretenu pollue davantage,

· Optez pour un carburant de qualité, comme le diesel premium, qui réduit l’encrassement du moteur grâce à ses additifs,

· Changez régulièrement le filtre à air et le filtre à carburant pour maintenir un moteur propre et efficace.

En prenant soin de votre moteur, vous réduisez les émissions d’hydrocarbures imbrûlés, de CO2 et de monoxyde de carbone, tout en réalisant des économies de carburant sur le long terme. Un moteur bien entretenu peut également vous aider à réussir l'examen pratique du permis de conduire en démontrant une conduite écologique et responsable.

Utiliser les accessoires du véhicule avec discernement

Certains accessoires du véhicule, comme la climatisation et le moteur tournant à l’arrêt, peuvent avoir un impact significatif sur la consommation de carburant et les émissions de gaz à effet de serre. Il est essentiel de les utiliser de manière raisonnée pour adopter une conduite plus écologique, et éviter ainsi la surconsommation de carburant.

Le respect des règles de conduite et des conditions de circulation est crucial pour une utilisation raisonnée des accessoires, contribuant ainsi à la protection de l'environnement et à l'économie de carburant.

Gérer la climatisation de la voiture

La climatisation est responsable de près de 5% des émissions de CO2 du secteur des bâtiments. Son utilisation doit être limitée et optimisée.

Voici nos conseils :

· Choisir un système de climatisation moderne et écologique, utilisant des fluides frigorigènes moins polluants et des sources d'énergie renouvelables comme l'énergie solaire,

· Régler la température de consigne de manière raisonnable. Passer de 22°C à 27°C permet de diviser par deux la consommation d'énergie,

· Entretenir régulièrement son système de climatisation par un professionnel pour maintenir son efficacité et éviter les fuites de fluides frigorigènes.

Éteindre le moteur à l'arrêt

Laisser tourner son moteur à l’arrêt, même pour une courte durée, entraîne des conséquences pour l’écologie, à savoir un gaspillage de carburant et des émissions de CO2 inutiles. Il est recommandé de couper son moteur dès que l’arrêt dépasse 5 secondes, car l’économie de carburant sera supérieure à celle nécessaire au redémarrage.

En France, près de 4,8 millions de litres de carburant partent en fumée chaque jour à cause des moteurs qui tournent à l’arrêt. Couper son moteur permet donc de réaliser des économies significatives :

· Jusqu’à 10% d’économie de carburant sur une année pour ceux qui coupent systématiquement le moteur à l’arrêt,

· Évite le gaspillage de 50 litres de carburant par an et par automobiliste en moyenne.

En adoptant le réflexe d’éteindre son moteur à l’arrêt, on réduit donc sa consommation de carburant, ses émissions de CO2 et la pollution sonore, tout en réalisant des économies. C’est un geste simple mais efficace pour adopter une conduite plus écologique au quotidien. De plus, cette pratique contribue de manière significative à la protection de l'écologie en réduisant l'empreinte carbone.

En synthèse, l’adoption de pratiques de conduite écologique peut avoir un impact significatif sur la réduction de la consommation de carburant et des émissions de gaz à effet de serre. Les stratégies présentées dans cet article, telles que l’allègement du véhicule, l’anticipation des trajets, le maintien d’une conduite souple, l’optimisation de l’état du véhicule et l’utilisation raisonnée des accessoires, sont autant de moyens simples et efficaces pour rendre sa conduite plus respectueuse de l’environnement.

En mettant en œuvre ces astuces faciles et peu onéreuses au quotidien, chaque conducteur peut contribuer à la lutte contre la pollution et le changement climatique, tout en réalisant des économies pour votre porte-monnaie sur le long terme. L’éco-conduite est donc une approche bénéfique à la fois pour l’écologie et pour le porte-monnaie.

Newsletter WeProov

Inscrivez-vous à notre newsletter afin de ne rien rater de nos dernières nouveautées et actualitées !

Votre email n'a pas pu être enregistré, veuillez réessayer.
Nos derniers articles
logo-site-2022.svg